Pratique

Les rubans adhésifs se composent de quoi ?

En fonction des contraintes et l’environnement logistique, il se peut qu’on ait besoin de plusieurs types de ruban adhésif. Il y en a qui sont d’usage standard, et d’autres sont utilisés pour des raisons plus techniques. Néanmoins, ce sont des outillages qui viennent dans la vie quotidienne, il y en a toujours dans chaque maison.

 

Bon à savoir sur les rubans adhésifs

 

Le plus souvent, on les appelle « scotch », c’est un ruban composé de colle et de film de support. Ainsi, selon le film, il peut y avoir de ruban adhésif fluo. On les utilise pour fermer les caisses de cartons, pour une signalisation de direction, il s’utilise tant dans une zone exposée à la lumière que dans les zones sombres. Les rubans adhésifs ont plusieurs utilisations selon leur type et leur caractéristique.

Pour fermer les cartons, on utilise les rubans PVC ou PP (polypropylène) qui sont un peu plus bruyants au déroulement. Et pour une signalisation dans le noir, on utilise un ruban adhésif fluorescent.

Leur résistance économique augmente d’autant plus que le feuil de support est épais, car cela évite les risques de cisaillement au niveau des angles des caisses.

 

Type de ruban selon sa composition

 

On classe aussi les rubans adhésifs en fonction de leur type de solvant, en fonction de leur composition chimique, et en fonction des matériaux qu’ils peuvent coller. Ainsi, les choix permettent d’ajuster l’optimum d’adhésion, qui se situe souvent à la limite entre la rupture cohésive et la rupture adhésive.

Les adhésifs qui sont destinés pour du bois, du papier et du carton sont relativement peu fluides et épais. Généralement, on utilise de l’eau comme solvant. C’est pour cela que lorsqu’ils sont en place et sec, on peut les ôter par des actions mécaniques comme l’abrasion et le grattage. Ils ne peuvent être enlevés que par cette action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *